Conférence de clôture de la Chaire Internationale d'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale: Pourquoi rééditer "Mein Kampf"?

Image 2GM conf cloture 22-02.jpg

Chaire Internationale d’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale
Conférence de clôture "Pourquoi rééditer "Mein Kampf"?"
Janvier 2016. Soixante-dix ans après la mort de Hitler, Mein Kampf tombe dans le domaine public. En Allemagne, une première édition critique est publiée par l’Institut für Zeitgeschichte. La presse mondiale s’interroge: fallait-il donc le republier? Le débat rebondit en France où une adaptation est en préparation, dirigée par Florent Brayard. Et les mêmes inquiétudes ressurgissent. Mein Kampf ne serait-il pas dangereux encore aujourd’hui? Convient-il vraiment de mettre l’ouvrage entre toutes les mains? D’ailleurs, Hitler n’y aurait-il pas annoncé la Shoah, et mille autres crimes? Chacun en la matière apportera les réponses qui lui semblent pertinentes. Mais il y a une autre manière de considérer le problème: permettre au lecteur de prendre connaissance de cette source majeure de l’histoire du tragique XXe siècle par le biais d’une véritable édition scientifique, lui donner toutes les armes pour mettre le texte à distance et le comprendre de manière critique, cela pourrait aussi être le rôle, le devoir de l’historien aujourd’hui.

Leçons précédentes :
- La question de la temporalité dans la « Solution finale de la question juive »
Lundi 12 février 2018 à 18h au local R42.5.503.
- Une relecture de la conférence de Wannsee
Jeudi 15 février 2018 à 18h au local AW1.121.
- La « Solution finale » comme secret d’Etat
Mercredi 21 février 2018 à 18h au local AW1.121.

Intervenant(s)

Florent Brayard est docteur en histoire (2002) et habilité à diriger les recherches (2011). Directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, il a été membre de l’Institut d’histoire du temps présent (Paris) puis du Centre Marc Bloch (Berlin). Depuis 2011, il appartient au Centre de Recherches Historiques (EHESS-CNRS), dont il a été le directeur de 2013 à 2016. Après s’être intéressé à la question du négationnisme (Comment vint l’idée à Mr Rassinier, 1996), Florent Brayard s’est consacré à l’histoire des politiques nazies de persécution et d’extermination des juifs à travers deux monographies importantes: La «Solution finale de la question juive» en 2004, et Auschwitz, enquête sur un complot nazi en 2012. Il est actuellement en charge du projet français d’édition critique de Mein Kampf.

Organisateur(s)

Conférence organisée par la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l’ULB grâce à la générosité du Fonds Baron Jean-Charles Velge

Titre

Conférence de clôture de la Chaire Internationale d'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale: Pourquoi rééditer "Mein Kampf"?

Identifiant

conference-cloture-chaire-internationale-histoire-seconde-guerre-mondiale-pourquoi-reediter-mein-kampf

Type

Conférence

Date

22/02/2018

Texte

Chaire Internationale d’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale
Conférence de clôture "Pourquoi rééditer "Mein Kampf"?"
Janvier 2016. Soixante-dix ans après la mort de Hitler, Mein Kampf tombe dans le domaine public. En Allemagne, une première édition critique est publiée par l’Institut für Zeitgeschichte. La presse mondiale s’interroge: fallait-il donc le republier? Le débat rebondit en France où une adaptation est en préparation, dirigée par Florent Brayard. Et les mêmes inquiétudes ressurgissent. Mein Kampf ne serait-il pas dangereux encore aujourd’hui? Convient-il vraiment de mettre l’ouvrage entre toutes les mains? D’ailleurs, Hitler n’y aurait-il pas annoncé la Shoah, et mille autres crimes? Chacun en la matière apportera les réponses qui lui semblent pertinentes. Mais il y a une autre manière de considérer le problème: permettre au lecteur de prendre connaissance de cette source majeure de l’histoire du tragique XXe siècle par le biais d’une véritable édition scientifique, lui donner toutes les armes pour mettre le texte à distance et le comprendre de manière critique, cela pourrait aussi être le rôle, le devoir de l’historien aujourd’hui.

Leçons précédentes :
- La question de la temporalité dans la « Solution finale de la question juive »
Lundi 12 février 2018 à 18h au local R42.5.503.
- Une relecture de la conférence de Wannsee
Jeudi 15 février 2018 à 18h au local AW1.121.
- La « Solution finale » comme secret d’Etat
Mercredi 21 février 2018 à 18h au local AW1.121.

Intervenant(s)

Florent Brayard est docteur en histoire (2002) et habilité à diriger les recherches (2011). Directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, il a été membre de l’Institut d’histoire du temps présent (Paris) puis du Centre Marc Bloch (Berlin). Depuis 2011, il appartient au Centre de Recherches Historiques (EHESS-CNRS), dont il a été le directeur de 2013 à 2016. Après s’être intéressé à la question du négationnisme (Comment vint l’idée à Mr Rassinier, 1996), Florent Brayard s’est consacré à l’histoire des politiques nazies de persécution et d’extermination des juifs à travers deux monographies importantes: La «Solution finale de la question juive» en 2004, et Auschwitz, enquête sur un complot nazi en 2012. Il est actuellement en charge du projet français d’édition critique de Mein Kampf.

Heure

18h30 à 20h

Lieu

Auditoire AZ1.101, bâtiment A, Porte Z, Niveau 1, salle 101, campus du Solbosch, ULB

Langue

Français

Inscription

Entrée libre, inscription obligatoire (RSVP avant le 19 février 2018)

Organisateur(s)

Conférence organisée par la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l’ULB grâce à la générosité du Fonds Baron Jean-Charles Velge

Collection

Citer ce document

“Conférence de clôture de la Chaire Internationale d'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale: Pourquoi rééditer "Mein Kampf"?,” Centre de Recherche Mondes Modernes et Contemporains, consulté le 23 juillet 2018, https://mmc.ulb.ac.be/agenda/conference-cloture-chaire-internationale-histoire-seconde-guerre-mondiale-pourquoi-reediter-mein-kampf.

Dernière mise à jour : 9 mai 2018.