Un génocide au tribunal. La justice internationale et le Rwanda

Ornella Rovetta

Au lendemain du génocide commis contre les Tutsi au Rwanda entre avril et juillet 1994, l'ONU crée un tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Quatre ans plus tard, le 2 septembre 1998, le premier procès devant le TPIR aboutit à la condamnation pour génocide de l'ancien bourgmestre de la commune de Taba, Jean-Paul Akayesu.

Ce procès est resté dans les mémoires par les précédents juridiques qu'il a créés en matière de justice internationale. En effet, cinquante ans après l'adoption de la Convention sur le génocide de 1948, c'est la première fois qu'une cour condamne un accusé pour ce type de crime, et c'est la première fois également que le viol est reconnu comme acte constitutif de génocide.

À partir d'une recherche conduite dans les archives des procès, à Arusha et au Rwanda, Ornella Rovetta retrace l'histoire de ce premier procès et les étapes de la mise en place d'une justice pénale internationale au milieu des années 1990. Entre micro-histoire et récit judiciaire, l'ouvrage explore la capacité d'un tribunal à dire et écrire l'histoire.

Titre

Un génocide au tribunal. La justice internationale et le Rwanda

Identifiant

un-genocide-au-tribunal

Créateur

Ornella Rovetta

Type

Livre

Description

Au lendemain du génocide commis contre les Tutsi au Rwanda entre avril et juillet 1994, l'ONU crée un tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Quatre ans plus tard, le 2 septembre 1998, le premier procès devant le TPIR aboutit à la condamnation pour génocide de l'ancien bourgmestre de la commune de Taba, Jean-Paul Akayesu.

Ce procès est resté dans les mémoires par les précédents juridiques qu'il a créés en matière de justice internationale. En effet, cinquante ans après l'adoption de la Convention sur le génocide de 1948, c'est la première fois qu'une cour condamne un accusé pour ce type de crime, et c'est la première fois également que le viol est reconnu comme acte constitutif de génocide.

À partir d'une recherche conduite dans les archives des procès, à Arusha et au Rwanda, Ornella Rovetta retrace l'histoire de ce premier procès et les étapes de la mise en place d'une justice pénale internationale au milieu des années 1990. Entre micro-histoire et récit judiciaire, l'ouvrage explore la capacité d'un tribunal à dire et écrire l'histoire.

Ornella Rovetta est docteure en histoire contemporaine et chercheuse au Centre de recherche Mondes Modernes et Contemporains de l'Université libre de Bruxelles. Elle consacre ses travaux à l'histoire de la justice pénale internationale et enseigne l'histoire du droit à l'Université Saint-Louis.

Collection

Citer ce document

Ornella Rovetta, “Un génocide au tribunal. La justice internationale et le Rwanda,” Centre de Recherche Mondes Modernes et Contemporains, consulté le 19 octobre 2019, https://mmc.ulb.ac.be/publications-2019/un-genocide-au-tribunal.

Dernière mise à jour : 18 juin 2019.

Document Viewer